Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 17:19
Fondation du Shinbukan Kuroda Dojo
Les Kuroda étaient une famille de samouraïs du han (province) de Toyama au service du clan Maeda. Au 19ème siècle Kuroda Yaheï Masayoshi étudia sous la direction de Genzo Noguchi et reçut l’enseignement de cinq écoles martiales, le Shishin Takuma-ryu Jujutsu, le Komagawa Kaïshin-ryu Kenjutsu, le Tamiya-ryu Iaïjutsu, le Tsubaki Kotengu-ryu Bojutsu et le Seigyoku Oguri-ryu Sakkatsujutsu. Pratiquant passionné et extrèmement doué, il fut choisi comme successeur par son maître et fonda le Kuroda Dojo en 1848. En 1884 son école fut honorée par Maeda Toshiatsu, l’ancien chef du clan du han de Toyama, et devint dès lors connue sous le nom de Shinbukan Kuroda Dojo.
Kuroda Hiroshi Masakuni succéda à son père, Yaheï. Il eut deux fils, Masayoshi et Yasuji. Masayoshi, l’aîné s’entraîna jusqu’à ce qu’il fut temps pour lui de passer un ultime test, affronter une attaque de son père armé d’une véritable lance en n’ayant pour se défendre qu’une simple serviette. Il échoua malgré ses talents en Kenjutsu pourtant exceptionnels. A l’âge de 18 ans il avait fait face à un maître renommé de Kendo de niveau Kyoshi dans un match au Butokuden et l’avait battu.

Kuroda Yasuji
Yasuji, aussi connu sous le nom de Tesshinsaï était le second fils de Kuroda Hiroshi. Il fut un budoka extraordinaire. Né en 1897 il reçut ses mokuroku en Jujutsu et Kenjutsu à l’âge de 15 ans, et ses menkyo en Bojutsu, Sakkatsu jutsu et Jujutsu à l’âge de 18 ans. Lorsqu’il fut temps pour lui de subir le test ultime il dut faire face à mains nues à une attaque de son père armé d’un véritable sabre. Il réussit le test et devint Soke du Shinbukan Kuroda Dojo. A l’âge de vingt ans il déménagea à Omiya dans la préfecture de Saïtama et fonda le Omiya Kuroda Dojo.
Après la seconde guerre mondiale, durant l’occupation américaine, il était interdit de pratiquer et enseigner les Bujutsu et les Budo. Yasuji Kuroda considérant que les bénéfices de l’étude des  Voies martiales ne devaient pas se perdre continua pourtant à enseigner les Shinbukan Kuroda Ryugi en défiant ouvertement le Gouvernement d’occupation. La levée de l’interdiction qu’il obtint pour son Dojo et ceux de Saïtama devait finalement s’étendre à tout le Japon. Son fils, Kuroda Shigeki lui succéda en tant que Soke lorsqu’il fut âgé.

Kuroda Tetsuzan
Kuroda Tetsuzan est né en 1950. Fils de  Kuroda Shigeki il fut entraîné dès son plus jeune âge par son père et son grand-père. A l’âge de 20 ans il reçut le titre de Hanshi Hachidan (8ème dan) de Kobudo du Daï Nippon Butokukaï. Il est la plus jeune personne a avoir jamais reçu ce titre et est alors le sujet de nombreux articles de journaux à travers le Japon. A la mort de Yasuji il devient le 15ème et actuel Soke du Shinbukan Kuroda Dojo. Il est réputé pour ses mouvements « invisibles » et de « disparition » et une rapidité légendaire.


Repost 0
Published by Shinbukan Europe - dans Historique du Shinbukan
commenter cet article

Présentation

  • : Shinbukan Europe Keikokai
  • : Site du Shinbukan Europe Keikokai
  • Contact